L’entretien au café à l’heure du passe sanitaire ?

entretien au café

Peut-on continuer de faire des entretiens dans les cafés et les restaurants à l’heure du passe sanitaire ?

Nombre d’entreprises recrutent des profils sur le terrain : commerciaux, techniciens, ingénieurs, tous les profils amenés à se déplacer n’ont pas nécessairement accès à un bureau ou une agence régionale.


On a donc pris l’habitude pour ces profils de faire des entretiens de recrutements dans des cafés, des restaurants, des endroits publics : pourvu que le calme et la confidentialité soient respectés.

On ne parle pas ici de préférer l’ambiance chaleureuse et feutrée des cafés pour échanger, mais bien des professionnels, recruteurs et managers, qui n’ont avant tout pas le choix, et sont bien contents de pouvoir profiter des temps calmes de certains lieux publics au coeur de la journée pour rencontrer leurs interlocuteurs.


Ce n’est évidemment plus possible actuellement.

Car imposer ce lieu reviendrait à écarter les candidats ne possédant pas de pass sanitaire.
Et les employeurs qui ne sont pas concernés par la loi sur le pass sanitaire n’ont en aucun cas le droit de demander aux candidats s’ils possèdent un pass sanitaire, ou même de l’exiger uniquement pour l’entretien, sous prétexte qu’il aurait lieu dans un café par exemple.


Alors quelles sont les alternatives qui s’offrent à vous si vous devez faire passer des entretiens à des populations terrain ?


Faire se déplacer tous les candidats dans vos bureaux les plus proches


La solution la plus évidente pour recruter est d’inviter les candidats à se déplacer dans vos bureaux, et donc de vous déplacer vous-mêmes également.

Si la distance entre la zone de travail et votre siège / agence / direction est importante, il pourra être bon de prévoir un défraiement pour les candidats.


Faire les entretiens dans votre voiture ?


Vous êtes vous-même sur la route, habitué à travailler depuis votre voiture, et vos candidats aussi ?

Bon, on en parle mais ça n’est clairement pas une option que l’on vous recommande, et vous en parle surtout pour vous expliquer pourquoi on c’est déconseillé.

entretien dehors


Déjà, au niveau sanitaire, la proximité et la taille de l’habitacle couplés au fait que vous n’allez faire que parler pendant 45 minutes ou plus : ça n’est clairement pas le choix le plus cohérent.


Mais même si l’argument sanitaire ne vous importait pas : le niveau de confort n’est pas optimal, la disposition n’est pas faite pour se faire face (et donc pour favoriser une communication naturelle), et enfin la proximité physique forte peut créer une gêne chez certaines personnes.

S’il fait beau : un parc à l’ombre


Si vous pouvez vous le permettre et qu’il ne pleut pas, un entretien en extérieur dans un parc est la meilleure solution pour remplacer l’entretien dans un café.

Assurez-vous d’être dans un endroit calme et de ne pas mettre le candidat face au soleil (et oui, on a connu quelqu’un qui faisait exprès de mettre les candidats face au soleil sur une terrasse pendant les entretiens, pour les déstabiliser : on déconseille !)

Recruter à distance

C’est probablement ainsi que vous auriez / avez fait lorsque nous étions en phase de confinement.

C’est faisable, et aussi fiable qu’un processus de recrutement de visu si c’est bien fait.

Et si  jamais un process de recrutement à distance à 100% ne vous convainc pas, rien ne vous empêche d’inviter au bureau le ou les finalistes du recrutement.

Pour résumer

Ce qui était avant un détail ne l’est plus : si certains lieux ne sont plus accessibles à l’ensemble de la population, vous ne pouvez plus les utiliser pour donner des rendez-vous aux candidats, sous peine de les discriminer sur un critère non pertinent à l’égard du poste (sous-entendu que le passe sanitaire n’est pas nécessaire pour que vos équipes exercent leur travail).

Si vous ne pouvez pas exiger de passe sanitaire de la part de vos salariés, alors vous ne pouvez pas davantage le demander à vos candidats.

Répondre à l'article