La lettre de motivation

La lettre de motivation jointe à la candidature ?
Vous l’avez vue, mais vous ne l’avez pas regardée !

Vous ne m'avez pas regardée

De moins en moins de recruteurs lisent les lettres de motivation, et pour cause : ce sont souvent toutes les mêmes.

La lettre de motivation a été créée à une époque où les candidatures étaient envoyées par courrier, et servait avant tout à présenter la candidature et à donner des éléments de contexte en plus du CV.

Aujourd’hui, ces éléments de contexte peuvent être fournis différemment : par un mail, par un profil Linkedin, un pitch video, ou encore par une pré-qualification téléphonique.

Au fil des années, la lettre de motivation est devenue un exercice de style qui relève davantage de la capacité à écrire un document régi par des règles sociales, que d’une véritable évaluation de la motivation.

La motivation, c’est d’ailleurs un sujet qui est très compliqué à évaluer.
Et si les psychologues ont beaucoup travaillé sur le sujet, on sait aujourd’hui davantage comment identifier les critères de motivation et leur nature que leur intensité.

Une bonne façon d’évaluer la motivation, difficile à cerner, serait peut-être d’évaluer les preuves de motivation.
Mais là encore, nous n’avons pas tous la même sensibilité, et ce qui peut sembler un effort colossal pour une personne peut sembler dérisoire pour une autre.

Alors est-ce que la lettre de motivation peut-être considérée comme une preuve de motivation ?
Pas en tant que tel.

Mais elle pourrait contenir des éléments qui font preuve.
Le problème, c’est que la rentabilité de l’affaire pour un recruteur est bien faible : quand on a lu 80 fois que notre entreprise avait été créée en 2016 et qu’on allait recevoir “l’expression de mes grosses bises distinguées”, on commence à se lasser un peu.

Car la lettre de motivation est devenue tellement uniforme qu’elle ne permet plus de discriminer les candidats (attention, discriminer n’est pas un gros mot, en évaluation ça veut dire “distinguer selon un critère” : il faut juste que le critère soit légal).

Lettre de motivation

Mais certaines entreprises demandent encore la lettre de motivation.

Alors, est-ce qu’il faut écrire n’importe quoi dedans, ou continuer de faire du copier-coller en changeant juste le nom de l’entreprise à chaque lettre de motivation ?

Non, si on vous la demande vraiment, essayez d’être sincère.
Parlez moins de l’entreprise et plus de vous. Pourquoi postulez-vous ? Qu’est-ce qui vous intéresse pour de vrai ?

Par pitié, ne dites pas “je recherche un nouveau challenge“. (on l’entend et on le lit toute la journée)

Dites les choses.
Sortez du lot.
Soyez humain(e).

Et tout cas, si vous postulez auprès de WorkMeTender, on préférera un petit mail d’accompagnement qu’une lettre copier-coller 😉

Répondre à l'article