C’est officiel, j’arrête le recrutement !

Ca fait des années que je fais du recrutement, et bien maintenant j’arrête. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant ?

Le métier du recrutement est riche, et si riche qu’on n’imagine pas toutes les compétences qui se développent dans le portefeuille d’un recruteur.

Alors, non je n’arrête pas le recrutement. Je voulais juste vous inviter à cliquer, je le reconnais. C’est mal, c’est facile, mais maintenant que vous êtes là : si on réfléchissait ensemble à ce qui se passerait pour un recruteur qui voudrait se reconvertir en capitalisant sur ses compétences ?

Il pourrait devenir…

Détective

Detective

Le métier d’un recruteur c’est en grande partie la recherche de candidats : le sourcing, l’approche directe, la chasse de têtes… Avant de pouvoir recruter quelqu’un il faut avant tout savoir identifier les personnes qui ont les compétences que l’on recherche. Et des fois, le chemin le plus court entre vous et le candidat n’est pas une ligne droite, mais nécessite bien des détours pour pouvoir trouver la perle rare. Un bon recruteur doit être capable de se poser les questions suivantes :

  • Qui connait la personne que je cherche ?
  • Où trouver la personne que je cherche ?
  • Sur quoi travaille la personne que je cherche ?
  • A quels sujets la personne que je cherche est-elle susceptible de s’intéresser ? …

Un Recruteur pourrait très bien devenir Détective.

Commercial

commercial-image2

Un recruteur possède toujours une forte dimension commerciale dans son poste, et il doit développer des compétences issues des métiers de la vente dès le début de sa carrière.

Il doit savoir poser les bonnes questions pour faire une découverte des besoins pertinente : que recherche le candidat ? Qu’est-ce qui le fera bouger ?

Un bon recruteur doit également savoir convaincre, en mettant en avant l’adéquation entre son offre et les attentes et projets du candidat. Il doit faire preuve d’empathie et de capacités d’argumentation à la fois.

Il doit également être capable de mener une négociation, d’aborder des sujets financiers sensibles, d’être force de proposition, et de trancher lorsque nécessaire.

Il sait manger du téléphone et prendre des portes, il est résilient et ne le prend jamais personnellement. Il sait travailler avec des objectifs et avoir une approche orientée résultats.

Un Recruteur pourrait facilement devenir Commercial.

Chargé de Marketing

community-manager-image

Un recruteur doit être visible. Il a appris à rédiger une annonce de manière à donner envie de la lire et de s’y intéresser. Il entretient sa communauté de talents à travers les réseaux sociaux et les événements professionnels. Il partage du contenu pertinent pour faire réagir cette communauté.

Il échange sur Twitter, Linkedin, Facebook et fait vivre sa marque employeur. Il sait s’appuyer sur des actions de marketing RH pour rendre son sourcing plus efficace.

Un Recruteur pourrait carrément devenir Chargé de Marketing ou Community Manager.

Secrétaire

Vous n’imaginez pas toute la paperasse et tous les coups de fil qu’un recruteur a à gérer. Les variétés de contrats et documents, la quantité d’appels reçus… Et nous passons notre temps à organiser des rendez-vous, pour nous bien entendu, mais également pour les managers qui recrutent dans leur service.

Entre les contraintes du candidat et les agendas complexes des différentes personnes impliquées dans un recrutement, organiser des entretiens et faire aboutir un processus de recrutement relève parfois de la gymnastique olympique !

secrétaire

Chaque recruteur a un travail de coordination énorme, et malheureusement des responsabilités administratives lourdes qui vont avec le droit du travail.

C’est certain, un bon Recruteur pourrait faire un bon Secrétaire.

Coach

coach_image

Un bon recruteur fait preuve de neutralité bienveillante envers ses candidats. Il ne les juge pas et ne les critique pas, il se contente de les évaluer et d’essayer de les comprendre.

Pour autant, c’est également la responsabilité du recruteur que de s’appuyer sur son évaluation pour donner des conseils au candidat. Comment juge-t-il son profil par rapport au marché et par rapport au poste ? Quels sont ses points forts ? Que pourrait-il faire pour être encore meilleur ? Quelles sont les informations qui pourraient aider le candidat, mais qu’il n’a pas en sa possession ?

Un Recruteur ferait un super Coach.

Videur de boite de nuit

Vous n’imaginez pas le nombre de fois où un recruteur dit « non » dans sa semaine. Le fait est que pour 1 candidat à qui l’on dit « oui », il y en a une trentaine à qui l’on dit « non » (le tout est de savoir dire non, et ce de manière constructive).

videur

 

 

Alors, est-ce que vous imaginiez que le métier de recruteur était aussi complet ?

En tout cas moi je continue de l’exercer, j’aime bien trop ça 😉

6 réflexions au sujet de « C’est officiel, j’arrête le recrutement ! »

  • Bravo Jean-Marie pour ton accroche! J’avoue, je me suis laisser prendre 😉
    Je partage complètement ton avis sur la richesse du métier de recruteur. Il est dommage de constater que ce métier est encore souvent sous-évalué par les entreprises, voire même par les recruteurs eux-mêmes! Je ne doute pas que les mentalités changent avec la transformation digitale que nous traversons actuellement 🙂
    Merci pour ce post que je vais transmettre à mes équipes 🙂

  • Bonjour Jean-Marie,
    Rien que pour le titre de cet article et ce « call to action », tu nous montres que le métier de chargé de marketing / community manager serait accessible à un recruteur ! Beau travail 🙂
    En tout cas, merci pour cet article qui fait du bien à la veille du week-end !
    Je rajouterais aussi quelques compétences en communication, notamment externe, par exemple quant aux choses que l’on peut / veut / doit dire ou pas, concernant l’entreprise, le candidat, etc… Et comment les dire ! Que ce soit en rendez-vous avec le client, en sourcing, en restituant des résultats de test aux candidats…
    A bientôt,
    Joaquina

  • Bonjour Jean-Marie,

    J’adhère à 200% à cette vision du recrutement et du recruteur ! Peu de recruteurs en effet ont la dimension « coaching », c’est ce qui fait la différence entre un candidat qui ne nous recontactera jamais (on ne lui a rien apporté) et celui qui le fera.
    On pourrait même rajouter que ce poste est tellement riche que l’on peut se spécialiser par secteur/domaine mais aussi donner différentes orientations (sourcing digital, relations écoles…). Bref, on est très loin d’un milieu ennuyant et rébarbatif, au contraire. Encore faut-il être passionné et aimé son boulot 😉

    A bientôt,
    Sylvain

    • Hello Sylvain,
      Merci pour ton message !
      C’est toujours la même question : « qu’est-ce que j’apporte à mes candidats ? »
      Le recruteur qui prend sans dire merci, c’est fini ! Un recruteur doit apporter des choses à la relation qu’il entretient avec un candidat, et sortir de la posture du flot d’informations unilatéral.
      Bonne semaine à toi 🙂
      Jean-Marie

Laisser un commentaire