Marque Employeur : Pourquoi les grandes entreprises devraient s’intéresser aux PME

  • Réponse courte : parce qu’elles s’autorisent plus de choses !
  • Réponse moins courte : parce qu’elle ont souvent un besoin plus fort de se démarquer.

Comment fait-on ?

(avec des exemples concrets inside !)

1/ C’est quoi la Marque Employeur ?

La Marque Employeur, c’est la capacité d’une entreprise à être connue et reconnue comme un employeur de qualité. La marque employeur touche les candidats comme les salariés en poste. La marque employeur, c’est ce qui fait qu’on pense à votre entreprise quand on envoie un CV.

2/ Pourquoi avoir une Marque Employeur ?

Certaines sociétés ont besoin de se démarquer vis à vis de leurs concurrents en termes de recrutement, tandis que d’autres cherchent à se faire connaître en partant de (pas loin de) zéro…

Concernant les groupes avec une orientation B2C, ils ont souvent besoin de sortir de l’ombre de leur « Marque Produits » pour montrer qu’ils recrutent, aussi ils cherchent à mettre en avant leur Marque Employeur afin de sortir de l’ombre de leur marque produits. Des sociétés comme Linkedin ou Viadeo en sont un très bon exemple : leur essence-même est de favoriser le recrutement de leurs membres, pourtant on oublie souvent qu’ils sont eux-mêmes employeurs et ont besoin de recruter pour eux.

La Marque Employeur ne doit pas vivre grâce à votre marque produits. Si votre marque employeur est basée sur le fait que tous vos produits sont disponibles dans les supermarchés, ça n’est pas une marque employeur.

3/ Comment choisir sa Marque Employeur ?

Une marque employeur ne vient pas naturellement : il faut bien connaître les valeurs et l’ADN de votre entreprise pour choisir sur lesquelles vous souhaitez baser votre marque employeur et communiquer.

Par exemple : Ippon est une société qui travaille sur un marché de niche et fait valoir son expertise technique. Mais c’est aussi une société qui a été créée par un ancien sportif de haut-niveau et qui s’appuie sur les valeurs du sport tous les jours dans son travail. La marque employeur de l’entreprise s’appuie donc sur l’expertise technique, et sur des événements sportifs.

4/ Comment différencier sa Marque Employeur ?

Si une marque employeur doit vous représenter et être distinctive, elle doit par ailleurs vous éloigner de vos concurrents directs.

Il faut idéalement essayer choisir une thématique disruptive pour construire sa marque employeur. Si au contraire votre marque employeur est construite sur des valeurs classiques mais qui représentent réellement et solidement votre entreprise, vous devrez la faire vivre avec des événements qui sortent du commun.

Marque Employeur

Si votre marque employeur, c’est « Service client, Performance, Confiance », alors ne vous contentez pas d’aller faire des forums emploi et de poster des annonces sur des jobboards.

Si à l’inverse, votre marque employeur est construite sur les coiffures punk, pas besoin de trop en faire pour vous faire remarquer !

5/ Comment faire vivre sa Marque Employeur ?

La marque employeur, comme toute marque, vit grâce au contenu. Le contenu de la communication et les événements thématiques dédiés sont les clés de votre marque employeur. Elle représente l’expérience vécue et l’expérience racontée. Avec le contenu, on est “dans le vrai”.

Mais le contenu doit se partager. Quel intérêt d’organiser un événement de recrutement si personne n’est au courant ? A quoi bon avoir un blog pour communiquer sur la vie de l’entreprise si les collaborateurs n’en partagent pas les articles ? La marque employeur, c’est du contenu, des événements et du partage.

6/ Qui doit s’occuper de la Marque Employeur dans l’entreprise ?

Le Marketing ou les RH ? Les deux ont des compétences importantes pour la Marque Employeur et doivent travailler main dans la main. Mais même si vous avez un Responsable Marque Employeur dédié, à quel service reporte-t-il ? Quel est son pouvoir de décision et jusqu’où peut-il aller dans sa communication sans avoir à remonter trop haut pour obtenir une validation hiérarchique ?

Plus une idée audacieuse passe d’étapes de validation, plus elle sera « lissée » et perdra de sa gouache, pour finir en une idée corporate qui plait à tout le monde et qui ne prend aucun risque.

Pour être disruptif, il faut savoir surprendre. Surprendre, c’est prendre un risque, c’est faire des choix. Qui les fait ?

Pour avoir une Marque Employeur vivante et disruptive, est-ce que la responsabilisation du RH est la clé ? Est-ce que l’on doit laisser à la personne en charge de la marque employeur les pleins pouvoirs ?

Il n’y a pas de réponse absolue, chaque entreprise doit pouvoir adopter une organisation permettant à la marque employeur de vivre tout en restant dans l’axe des valeurs de l’entreprises.

Le cadre de travail idéal ? Définir une ligne éditoriale pour la marque employeur, et donner carte blanche aux personnes qui en ont la charge pour mener des opérations de communication réactives et favoriser le partage du contenu en temps réel.

Et vous, comment gérez-vous votre marque employeur ?

Cet article est tiré de réflexions ayant eu lieu à la #RMSconf.

Laisser un commentaire