Les 7 raisons qui font de vous un bon candidat

Etre un bon professionnel n’est pas la même chose qu’être un bon candidat.

Et si les entreprises ont intérêt à recruter les meilleurs talents pour leurs équipes, dans la réalité beaucoup de sociétés recrutent encore sur les impressions que vous allez leur laisser. Alors comment leur laisser la meilleure impression possible ?

1. Vous arrivez à l’heure à un entretien.

C’est votre professionnalisme qui est en jeu.

Vous avez vérifié l’accès aux locaux de la société et le temps de trajet. Prévoyez toujours une marge suffisante pour ne pas être victime de contretemps. Si vous êtes en avance, profitez-en pour repérer les lieux.

Pensez à garder sur vous les coordonnées de la personne que vous allez rencontrer en cas de besoin. Et si vous êtes en retard malgré tout, prévenez !

2. Vous arrivez outillé.

Vous avez votre CV papier avec vous (le recruteur n’aura pas forcément eu le temps de l’imprimer, et toutes les salles d’entretien ne disposent pas d’ordinateur). Prévoyez 2 à 3 exemplaires dans une pochette, vous pouvez être amené à rencontrer plusieurs interlocuteurs.

Vous avez de quoi noter avec vous. Même si vous avez une excellente mémoire, le recruteur va vous donner beaucoup d’informations et appréciera que vous fassiez l’effort de les noter. Cela montre votre professionnalisme une fois de plus, et surtout votre intérêt.

3. Vous arrivez renseigné.

Vous vous êtes au minimum renseigné sur l’entreprise et avez glané les informations disponibles sur le web (merveilleux outil, ce serait dommage de ne pas s’en servir) : le site carrière de l’entreprise, leurs pages sur les réseaux sociaux Linkedin, Viadeo, Xing, Twitter, Facebook… Mais il sera également très intéressant pour vous d’aller chercher des informations qui ne sont PAS fournies par l’entreprise, comme des articles de presse, des données sur sa santé financière, ou les noms de leurs concurrents principaux. Vous pouvez même utiliser les réseaux sociaux pour identifier des personnes qui travaillent dans l’entreprise et essayer de comprendre l’organigramme de l’équipe que vous souhaitez rejoindre.

4. Vous arrivez préparé.

Comment vous préparer ? Essayez d’anticiper les questions que l’on pourrait vous poser. Il n’y a rien de bien sorcier, toutes les questions devraient tourner autour de votre capacité à tenir le poste. Aussi si vous travaillez essentiellement à partir du contenu du descriptif de poste, vous ne pouvez pas faire de hors-sujet. Quelques guides :

– Etudiez la description de poste et soyez sûr de la comprendre dans son intégralité,

– Sélectionnez les 4 ou 5 « tâches » qui vous paraissent centrales et concentrez vous dessus.

– Choisissez dans votre expérience 1 à 2 exemples pour chacune de ces tâches. Cela ne doit pas être générique, mais dans l’idéal un événement professionnel qui illustre bien comment vous avez pu solliciter les compétences qui sont aujourd’hui recherchées par le recruteur. Annotez-les sur la description de poste, faites le lien, assurez-vous de pouvoir y penser dès que l’occasion se présentera en entretien !

– Préparez une liste de questions que vous souhaitez poser au recruteur (les essentielles, pas plus de 4 ou 5 pour un premier entretien). J’ai tendance à être très exhaustif quand je présente une opportunité professionnelle, mais je laisse volontairement un ou deux blancs dans mes explications. Si le candidat ne me pose pas la question, soit il ne m’a pas écouté, soit il n’a pas eu la pertinence de réfléchir à ces points essentiels.

5. Vous savez vous adapter au rythme de l’entretien.

Il y a des moments où il faut savoir écouter, et des moments où il faut savoir faire vivre l’entretien. Bien sûr, vous pourriez toujours tomber sur un recruteur « vieille école » qui laisserait un blanc dans la conversation pour vous mettre mal à l’aise, mais cela se voit quand même de moins en moins.

Voyez l’entretien comme un échange entre deux professionnels. Imaginez que vous êtes face à votre responsable, et que c’est une réunion de travail.

Image

6. Vous savez vous adapter à la tonalité de l’entretien.

Certaines entreprises tutoient directement leurs candidats. D’autres fonctionnent « à l’anglo-saxonne » et vouvoient les candidats mais les appellent par leur prénom. D’autres enfin sont plus traditionnelles, et utiliseront les Monsieur et Madame lorsqu’elles s’adresseront à vous. Suivez le coche, mais ne faites pas de faux-pas !

7. Vous arrivez présentable.

Adaptez-vous à la culture d’entreprise et choisissez votre dress-code en fonction du leur. Pour plus d’infos sur le dress-code en entretien, c’est ici.

Une réflexion au sujet de « Les 7 raisons qui font de vous un bon candidat »

  • Bon article,
    Je partage la nuance entre bon candidat et bon professionnel (cadre et autres). Trop d’organisations choisissent un bon candidat, c’est ce qui explique beaucoup d’erreurs de recrutement. Bon guide pour un candidat.

Laisser un commentaire