Le Dress Code de l’entretien

« T’as vu comme il était habillé ? Franchement c’est pas sérieux… »

Qu’il est difficile de faire une bonne première impression lors d’un entretien d’embauche ! Je vous parlerai très souvent dans ce blog des critères de sélection professionnelle, de ceux qui sont pertinents et de ceux qui ne le sont pas. Et bien entre les deux, il y a également les coutumes ! Et l’on ne déroge pas aux coutumes…

Alors avant d’intégrer votre nouvelle tribu professionnelle, voici un article sur un ton un peu plus léger mais qui j’espère permettra de lever le doute, vu le nombre de fois où l’on m’a posé cette question : « Comment s’habiller pour un entretien ? »

Il faut déjà savoir que chaque entreprise a son « dress code », son style vestimentaire. Certaines sont « casual » (entendez par là « look détendu et naturel » et d’autres sont plus strictes.

Concernant la vie professionnelle au jour le jour, mieux vaut vous renseigner avant l’entretien, ou à défaut poser la question au cours de l’entretien. Ca peut paraître un détail, mais si vous avez passez vos dernières années en jean/baskets et que vous postulez pour un cabinet d’audit comptable, il va très certainement vous falloir une nouvelle garde robe. Cela peut avoir un coût ou, plus rarement, entrer en contradiction avec vos envies (personne ne peut juger vos critères de choix professionnels !).

Une entreprise très ancrée dans le monde de la mode attendra de vous que vous soyez toujours soigné(e) à quatre épingles, tandis qu’une entreprise informatique aura très certainement des attentes un peu plus souples. Toutefois, ce ne sont que des généralités et il ne faut pas partir en ayant d’idée préconçue, il vaut donc mieux se renseigner au préalable.

Le Costume-Cravate, plus qu'une coutume ?

Concernant l’entretien en lui-même, comment devez-vous vous habiller ? Soyez soigné !

Mesdames et Mesdemoiselles, je vous présente mes excuses mais je serai bien incapable de vous conseiller : humblement, le vocabulaire pourrait me manquer pour parler de votre garde-robe… A défaut de vous dire comment vous habiller, je vous suggérerai simplement comment ne pas vous habiller !

Les jeans et les baskets sont en général mal perçus (trop décontracté). Les décolletés et tenues trop extravagantes sont à éviter. Je ne dis pas ça par sexisme, au contraire : personne n’est là pour juger votre style, mais vous ne savez pas comment cela peut être perçu par la personne qui vous fera passer l’entretien.

Vous ne savez pas qui vous aurez face à vous, alors dans le doute inutile de jouer avec le feu : vous pourriez dans un cas attiser la jalousie, ou dans un autre attiser bien d’autres choses ! Beaucoup me répondront que ces considérations n’ont rien à faire dans un entretien de recrutement, et dans le monde des bisounours ça serait tout à fait vrai.

Mais encore une fois, c’est à vous de choisir : soit vous partez du principe que vous voulez vraiment faire l’effort le temps d’un entretien pour être sûr de décrocher le job, peu importe qui vous aurez face à vous, soit vous vous dites que l’entreprise qui recrute doit vous accepter telle que vous vous présentez et que sinon ça ne collera pas. Faites votre choix, je donne des conseils, le reste ne me regarde pas 🙂

Messieurs, une seule règle : dans le doute, optez toujours pour le costume-cravate ! Certaines entreprises ont des attentes plus « souples », mais à moins d’avoir reçu l’information explicite, privilégiez la tenue officielle de rigueur !

Il faut savoir que les couleurs peuvent avoir un impact sur la manière dont votre image est perçue, et à moins de tomber sur un recruteur impartial, il est possible que certaines couleurs soient associées à des « affects » chez votre interlocuteur.

Je ne me risquerai pas à vous dire quelles couleurs choisir, car chacun peut réagir différemment à une couleur identique. Mais dans le doute, privilégiez des tons neutres : chemise blanche, cravate claire, mettez toutes les chances de votre côté !

Enfin, rien à voir avec le recrutement, mais il faut que je le dise : les chaussettes de sport blanches avec un costume noir, c’est une faute de goût !

Bref, la tenue que l’on met lors d’un entretien est loin d’être l’élément le plus important, mais nous vivons dans une société très attachée à ses coutumes, alors autant les suivre si vous souhaitez vous intégrer votre nouvelle tribu !

Savez-vous faire un nœud de cravate ? http://www.tous-les-noeuds-de-cravate.com/

12 réflexions au sujet de « Le Dress Code de l’entretien »

    • peut-être, peut-être, les codes vestimentaires ont de l’importance. Nous sommes d’après l’article un peu tributaire de notre « packaging » pour parler en langage marketing. Il faut se vendre. Mais vous oubliez
      1) Que les plus beaux trésors sont souvent cachés dans des boîtes à chaussure, ou dans un simple sac en tulle.
      2) Que l’entreprise gagnerait à développer ses différences, et multiplier ainsi les compétences disponibles en son sein.
      3) La priorité à l’entretien est d’être à l’aise et détendu. Un costume trop strict peut vous incommoder.
      4) Si vous « mentez » en collant à l’image que l’entreprise attend de vous, certes vous êtes embauché, mais vous partez peut-être pour une dizaine d’années de mensonge à vous même ( bonjour la dépression au bout de dix ans)

  • Totalement d’accord, avoir un aperçu des us & coutumes de l’entreprise visée est incontournable. Dans le cadre de sa préparation à l’entretien… on peut inclure une petite visite ‘discrète’ aux heures d’ouverture ou/et fermeture afin de se faire une idée.

  • En tant que femme, je préconise tailleur: chemise + jupe/pantalon+ veste pour les entretiens.
    Cela a toujours été bien perçu lors de mes différents entretiens.

  • S’il y a bien une chose que j’ai pu apprendre et retenir, c’est qu’il ne faut jamais se pointer à un entretien en short ! Ce genre de conseils est précieux pour les candidats.
    La petite touche d’humour est vraiment sympa et merci pour le lien sur les nœuds de cravate !

  • soyez vous même, si vous ne supportez pas de porter un costume, mettez un jean propre avec de belles chaussures et une chemise ! Si votre dress code ne plait pas au recruteur c’est que l’entreprise n’est pas faite pour vous !

  • Bonjour à tous,
    Pour ma part mon « bleu » de travail est le costume cravate. Comme dit précédemment il se peut que les associations de couleurs choquent mais on ne peut pas plaire a tous le monde et même renseigne sur la société et le recruteur, ce couac est toujours possible.

    Par contre, si le recruteur fait ces fautes de gout et d’association, que doit on en penser?

    • Bonjour Christian,
      Merci pour votre commentaire.
      Vous avez raison, le costumer-cravate est un uniforme !
      Bien entendu, l’habit ne fait pas le moine, et vous habiller correctement ne fera pas de vous un meilleur candidat. Mais vous serez certainement « perçu » sous un meilleur oeil que si vous n’aviez pas fait l’effort.
      Malheureusement, ces règles sociales ne sont pas sur le point de disparaitre, alors autant les utiliser à votre avantage !
      Bonne semaine,
      Jean-Marie

  • Bonjour,
    Concernant le code vestimentaire féminin, j’applique la même règle que vous messieurs : Costume + chemise blanche + cravate claire + chaussettes assorties + chaussures cirées pour un homme = tailleur (jupe ou pantalon) + chemisier blanc + collants + petits talons + maquillage ou bijoux sobres pour une femme.
    La seule différence est que les femmes ont (contrairement aux idées reçues) moins de choix dans les boutiques de vêtements « professionnels ». Il n’y a qu’à regarder la taille des rayons costumes hommes/femmes dans les grands magasins. Il y a bien quelqu’un qui va avoir l’idée de prendre ce marché !

  • Halala que les conventions ont la vie dure… Xavier Niel ne porte jamais de cravate et avez vous remarqué le look de Steve Jobs lors de ces présentations ? Vous souvenez-vous des commentaires à l’Assemblée nationale quand Cécile Duflot a porté une robe à fleurs (ni courte, ni décolletée) ? No comment…
    Pour ma part, j’essaie de rester moi-même (jamais de tailleur, de gris ou marron) en évitant les originalités trop marquées (robe rouge, pantalon violet..) et tant pis si les fleurs ne plaisent pas 😉

    • Hello Cindy,
      Et oui, il est sans doute plus facile de se soustraire aux conventions lorsque l’on est le CEO d’une multinationale que lorsque l’on est en recherche d’un poste salarié dans un pays aux traditions conservatrices 😉
      L’important est avant tout de montrer une image professionnelle soignée, peu importe ce que l’on porte.
      Bien à vous,
      Jean-Marie

Laisser un commentaire